Tous les articles par village

L’agriculture urbaine une tendance mondiale, présente à Bruxelles.

Selon l’Organisation des Nations Unies et le WorldWatch Institute, l’agriculture urbaine est pratiquée par 800 millions de personnes dans le monde et produit entre 15 et 20% de l’alimentation mondiale. Vous en faites d’ailleurs peut-être partie…

En promouvant une consommation locale,  et en réduisant les distances de transports entre le lieu de production et de consommation, l’agriculture urbaine respecte l’environnement.  Elle propose aussi aux résidents des villes qui disposent de faibles revenus des solutions alternatives d’alimentation, libres de tout coût superflu.

En Afrique, 40% de la population urbaine est d’ores et déjà impliquée dans une consommation de produits issus de l’agriculture en ville. Aux Etats-Unis, l’agriculture locale a bondit d’au moins 5 millions de dollars entre 2008 et 2014, avec une activité prédominante dans les quartiers les plus démunis des grandes métropoles comme New York, Detroit ou Washington D.C.

Et à Bruxelles … ?

Notre capitale fourmille d’initiative vertes et qui mettent en avant une agriculture locale, permettant un cycle de transport court. De la pépinière de ‘Pousse qui Pousse’ à l’élevage de grillons de ‘Little Food’ en passant par la Foire aux Savoir-Faire. Il y en a vraiment pour tous les goûts à Bruxelles et vous découvrirez sûrement via l’agriculture urbaine des saveurs inconnues issues du fond de votre jardin.

 Alors, à vos agenda !!! Et rendez-vous le 24 septembre pour une deuxième édition de Taste of Brussels. L’événement incontournable pour découvrir comment une tendance mondiale, prend place dans notre capitale.

Les insectes et poissons élevés en ville sont-ils heureux ?

Les poissons et insectes élevés en ville sont-ils vraiment heureux ? C’est la question qu’ont posé certains visiteurs de l’événement « Taste of Brussels », qui s’est tenu le 19 septembre 2014, consacré à l’agriculture urbaine. Leurs interpellations portaient par exemple sur la taille du bassin des poissons ou l’obscurité dans laquelle ils sont parfois plongés .

Soulignons d’emblée que Groupe One et Village Partenaire sont des organisations qui adhèrent aux valeurs du Développement Durable et qu’il est donc hors de question de reproduire les dérives du système industriel. Les experts en agriculture de Groupe One et de Village Partenaire, qui héberge plusieurs unités expérimentales en agriculture urbaine, invitent ceux qui le souhaitent à les rencontrer et visiter les installations.

De façon très concrète, voici les mesures prises pour :

1. Les carpes élevées en aquaponie :

– il s’agit de poissons d’eau stagnante (mares et étangs), un bassin constitue des conditions de vie similaires ;

– la taille du bassin n’est pas en soi un problème, c’est la densité de poissons qui pourrait l’être (le rapport taille du bassin / poids ou nombre de poissons) ;

– il est nécessaire que les carpes aient suffisamment de place pour nager librement ;

– l’observation quotidienne du comportement des animaux est importante : un animal qui va mal ou qui est stressé se nourrira mal, contractera des maladies, ne grandira pas bien, voir mourra. Dans les élevages industriels de poulet, par exemple, il est normal d’avoir plusieurs décès par jour dus au stress et à la maladie. En deux ans d’exploitation, la serre d’aquaponie n’a connu aucun décès ni maladie, et n’utilise aucun médicament ;

– une analyse de l’eau est réalisée chaque semaine pour en vérifier la qualité. Le système aquaponique est auto-filtrant – c’est tout l’intérêt du système – néanmoins, des problèmes pourraient subvenir et provoquer un excès de nitrate toxique.

20141029G1-ToB-Post-IMG2

2. L’élevage d’insectes :

Le producteur de grillons présent au Village Partenaire accorde une grande importance au bien-être de ses insectes. Il est contactable via son site Internet : www.littlefood.be.

– Les conditions de vie de son élevage sont optimales puisqu’il y fait chaud et sombre. Le grillon est en effet un animal qui vit dans la pénombre. Ils disposent en outre d’un support en caverne, similaire à ce qu’ils recherchent en liberté.

– L’observation d’une possibilité de croissance jusqu’à la taille adulte « sauvage » est un bon indice du bien-être des grillons élevés ici.

20141029G1-ToB-Post-IMG1

Ceci étant posé, l’objectif de ces élevages reste bien sûr la consommation des animaux. Et c’est donc, plus largement, la question des conditions d’élevage qui est posée. A ce titre, l’intérêt de l’agriculture urbaine et des circuits courts est de rapprocher les consommateurs des producteurs, ce qui garantit un contrôle social qui n’existe pas dans les circuits longs et les productions industrielles.

La production alimentaire urbaine permet aussi de reconnecter les habitants des villes à la terre productive qui, chez nous, se situent en-dehors des villes. Au Japon, au contraire, les villes intègrent davantage les parcelles d’exploitation agricole au sein du tissu urbain.

Ceci dit, l’agriculture urbaine pose encore de nombreuses questions : quelles surfaces les villes devraient-elles libérer, et selon quel cadre juridique ? La pollution est-elle un frein à l’agriculture urbaine car les végétaux ainsi produits capteraient les éléments polluants ? Etc.

Nous continuerons bien sûr de suivre cet important sujet dans nos prochaines newsletters.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter les actes du Symposium dédié à l’agriculture urbaine, qui s’est tenu à Bruxelles au mois de mars dernier, organisé par l’IBGE et Groupe One.

 

Jérôme Veriter et Arnaud Grégoire

 

Un vrai succès pour la première édition !

Près de 500 visiteurs pour cette première édition de Taste of Brussels, organisée par le Centre d’Entreprises de Saint Gilles. Un véritable succès pour cet événement dédié à une tendance émergente de l’alimentation urbaine !

Voici déjà quelques photos, en attendant l’année prochaine 🙂

20140919G1-ToB-IMG25 20140919G1-ToB-IMG26 20140919G1-ToB-IMG24 20140919G1-ToB-IMG23 20140919G1-ToB-IMG22 20140919G1-ToB-IMG21 20140919G1-ToB-IMG20 20140919G1-ToB-IMG19 20140919G1-ToB-IMG18 20140919G1-ToB-IMG17 20140919G1-ToB-IMG16 20140919G1-ToB-IMG15 20140919G1-ToB-IMG14 20140919G1-ToB-IMG13 20140919G1-ToB-IMG12 20140919G1-ToB-IMG11 20140919G1-ToB-IMG10 20140919G1-ToB-IMG8 20140919G1-ToB-IMG9 20140919G1-ToB-IMG7 20140919G1-ToB-IMG6